Road trip au pays des kiwis

Wahou, rédiger cette article me replonge dans des souvenirs qui me semblent déjà lointains (alors que pas vraiment) et ça fait du bien 🙂

Alors mis à part le fait que j’ai adoré voyager en van (mais ça je pense que vous l’aviez compris) voici un petit aperçu de ce qui m’a marqué dans ces grandes contrées.

Ce que j’ai retenu :

– L’arrivée à l’aéroport d’Auckland marquée par la statue du seigneur des anneaux dans le hall + les sons et photos de nature pour une immersion complète dès l’atterrissage.
– L’espace où plutôt les grands espaces : très peu de monde au km2 (parfois un peu trop de touristes tout de même selon où vous allez)
– Les paysages dingues et les chemins pour y accéder : c’est bien le pays de la randonnée ! (on oublie la rando du Tongariro sensée rester dans les anales sauf que le jour où on l’a fait, la météo n’était pas de notre côté)

 

img_0951

– Les arbres géants des forêts

img_0914
– Les Waitomo Cave : grottes que l’on a visité en canyoning/bouée pour apercevoir des larves de vers luisant les illuminer, je pense que je ne verrai ça qu’une fois dans ma vie !

– Les sculptures bois sur les plages : c’est quelque chose d’assez récurrent que l’on a pu remarquer.
– Les installations pour campervan et les belles rencontres que nous y avons fait !

img_0103– Les ponts suspendus que l’on a pu traverser, qui donnent un côté un peu sauvage aux “autoroutes” de randonnées et ma passion pour les pontons.

– L’incroyable faune marine : les orques, baleines, dauphins (Hector et Dusky), phoques à fourrure, lions de mer, manchots…
Mais aussi la richesse de la faune terrestre : vaches, moutons par milliers, kiwis (bon ok ceux là, on ne les voit jamais), élans, opossums, lamas, chevaux, chèvres, alpagas, hérissons et oiseaux en tout genre : Keas, piwakawakas, cygnes noirs, albatros…
img_0767
– La variété de nos logements AirBnB sur l’île du nord : caravane, hutte, cabane, garage… on aura tout fait !
– Les églises pour tous : anglicanes, protestantes, chrétiennes, baptistes…
– Le climat plus sec et frais 🙂
– La préservation de leur environnement sur certains aspects. Ils sont parvenus à garder leur littoral et les abords des lacs sont encore très sauvages, c’est canon !
– Les bibliothèques pour le wifi et le courant gratuit
– Les piscines pour les douches (et nager aussi)

img_0105– Les piscines thermales pour les douches (et flâner aussi ;))
– Leur passion pour les vieux modèles automobiles un peu rétro
– La culture Maori même si nous n’avons que peu réussi à s’immerger

img_0742– Les dégustations sur les marchés : généreuses et gratuites (ce qui est malheureusement moins vrai lors des visites de vignobles que l’on a fait)

En parlant de bouffe, alors la Nouvelle-Zélande c’est le paradis de la viande et des produits laitiers (youhou :/) mais nous avons tout de même dégusté quelques autres spécialités : Le hokey pokey (en crème glacée ou barre chocolatée), les savoury roll (je ne sais pas si c’est vraiment typique mais ceux que l’on a mangé là-bas étaient vraiment à tomber, notamment le pesto/feta combo), le hummingbird cake et… je crois que c’est à peu près tout ce que j’ai (re)trouvé.

J’oublierai :

– Leur positionnement paradoxal point de vue environnemental dont voici quelques exemples :
1- Sensibiliser les gens sur la fonte d’un glacier mais permettre de le survoler en hélico
2- Parler protection des animaux et chasser l’opossum pour l’utilisation de sa fourrure (même si la problématique est plus large concernant cet animal et que j’avoue ne pas connaître tous les tenants et aboutissants)
3- Proposer un large choix de produits vegan et arroser de pesticides toutes les exploitations…
Bref, c’est vraiment le pays des contradictions sur ce sujet ! D’ailleurs, ils utilisent en masse un pesticide appelé 1080 (fluoroacetate de son doux nom). Répandu sur près de 80% des cultures pour éloigner les nuisibles, il s’agit d’un poison que vous consommez ensuite sur vos aliments tout simplement !
– La vie chère : rien n’est gratuit ici mis à part la rando, ce qui nous aura bien fait marcher du coup 🙂
– L’inconfort du matelas et la mauvaise isolation thermique et phonique de notre vieux van adoré, d’où certaines nuits blanches dans tous les sens du terme !
– Les 4 saisons en 1 journée : difficile à gérer pour planifier ses journées (après, un bon Gore Tex et un bonnet et c’est OK)


– La conduite des Néo-Zélandais : pour eux, la limitation de vitesse est un concept abstrait
– Le manque de réseau, de wifi et d’électricité (et parfois de douche : on était bien crapés ;))

Et pour ce qui est de ce que j’ai adoré : la vie en van, la vie en van, la vie en van ❤❤❤

img_0097

Voilà un peu le ressenti que j’ai eu sur ce pays. Principalement sur l’île du sud car nous n’avons que très peu séjourné au Nord finalement. Globalement fan de leurs grands espaces beaucoup moins de leurs villes. Actuellement au Canada, je pense que je pourrai faire le même constat. C’est donc une destination rêvée pour amateurs de nature et de liberté (avec budget)

Allez, plus qu’à vous parler d’autres îles très prochainement : Tahiti et Hawaï devraient être mes prochains sujets, je vais essayer de m’y atteler rapidement !

En attendant, belle journée à vous.

IMG_3016

Ego
Rattrapée par le temps
(ou ayant perdu sa notion plutôt)

 

Enseignement du jour

On ne peut oublier le temps qu’en s’en servant.

Charles Baudelaire


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s