L’Australie : “No worries” !

L’Australie est un pays tellement vaste et varié (et encore nous n’en avons vu qu’une toute petite partie) qu’il a été vraiment difficile pour moi de tout catégoriser en j’aime/j’aime pas donc désolée pour les généralités parfois. Ceci dit, je pense que ces quelques lignes vous donneront déjà une idée de sa richesse et de sa diversité.

Je retiendrai donc :

– L’espace incroyable dont ils disposent : La densité de population est de 3 habitants au km2 pour un pays grand comme 14 fois la France ! Après bien sûr, il ne faut pas oublier qu’il y a de grandes zones désertique mais tout de même… Du coup tout cet espace fait que vous avez la possibilité de vous balader des heures sans rencontrer un humain (je précise car vous croiserez certainement d’autres spécimens 😉 )
– Les paysages magnifiques de la côte est et les balades aménagées longeant le bord de l’océan
– La variété de ses derniers et du climat (de tropical à tempéré) Après j’avoue que le tropical ne m’a pas vraiment emballé, 4 jours de pluie non stop à Cairns auront vite fait de me calmer

– Le bateau sous toutes ses formes : comme toujours dès que l’on peut naviguer ❣❣❣
– L’avion surplombant la grande barrière de corail et son fameux cœur emblématique. Un grand moment qui restera gravé pour longtemps !
– Les campings : assez nombreux et souvent bien aménagés
– Les auberges de jeunesse : bonne ambiance, pas chères et bien équipées. Je peux vous dire qu’on en a pas mal expérimenté et qu’on en aura passé du temps à cuisiner pour économiser (le régime pain/pâtes/riz nous aura même suivi jusqu’ici ;))

– Le Wwoofing : déjà qu’on trouvait le principe génial, le fait de l’avoir expérimenté n’a fait que nous le confirmer !Les communautés de français sur les réseaux qui nous auront bien aiguillés sur les bons plans locaux et conduites à adopter
– La diversité de la population rencontrée : les gens viennent de partout pour bosser, surfer, visiter, s’installer… bref pour prendre du bon temps sans trop dépenser d’argent.
– Les gens justement, toujours cool et sympas : « no worries » est leur devise, inutile de demander pourquoi ! Ils remercient le chauffeur de bus, tchattent facilement avec n’importe qui, leur façon d’aborder les événements est vraiment détendue, tout le temps. Ce qui n’empêche pas une grande ponctualité et un sens du professionnalisme assez étonnant (de ce que nous avons pu testé en tout cas!) Or vous connaissez mon amour des horaires respectés… merci les Aussies*
– Leur côté très sportif : Petit coup de cœur pour l’esprit (et pas que d’ailleurs ;)) des surfers Australiens, moins pour les profils body buildés – mega bronzés.
– Leur côté très proche de la nature aussi ainsi que leur penchant healthy (ce qui permet de trouver des plats végétariens relativement facilement : merci 🙏 !!!)


– La faune (quoique ça dépend des fois) : wallabies, wombat, kangourous, lézards, crabes, grenouilles, chauve-souris (énormes), casoars, crocodiles, koalas, cacatoès, ibis et autres oiseaux exotiques en tout genre. Les animaux sont partout, autant en ville qu’en forêt, c’est impressionnant le nombre d’espèces sauvages que l’on peut croiser en liberté (et encore, je n’évoque là que la faune terrestre que nous avons vu mais l’océan regorge de richesse également ! Malheureusement, nous n’en avons eu qu’un tout petit aperçu mais vous pouvez trouver des raies, méduses, tortues, baleines, requins et autres poissons coralliens un peu partout lorsque vous allez assez loin.
– La flore tout aussi riche et variée: Yogi trees, tee trees, palmiers, bananiers, manguiers, pandan… et surtout l’odeur des pinèdes près de l’océan (à Keppel Island tout particulièrement). Les forêts tropicales hyper denses au nord du pays sont impressionnantes également
– Les aires de pique-nique et barbecues à dispo partout dans les parcs (bord de mer notamment)
– Et globalement les installations publiques gratuites à disposition de tous : bassins extérieurs type piscine, douches, casiers, wc…

– La gratuité des musées (les expositions permanentes bien souvent)
– Les marchés : Enfin surtout le Eumondi market qui m’aura marqué avec son ambiance festive, ses produits locaux écolos bobos, ses diseuses de bonne aventure et… ses stands de nourriture bien évidemment !
– À ce sujet, voici venir le volet central de ce que j’ai aimé dans ce pays : La food (et donc les food trucks, food court et café trucks :)) !!! Tout est bon, riche et copieux. Le résultat n’est pas toujours très raffiné mais c’est toujours gourmand et bien assaisonné. De plus, les influences de leur mets sont variées (où quand l’Asie rencontre les US & UK) franchement j’avais envie de tout goûter ! Dans un pays où la viande est une institution difficile de résister mais j’ai tenu bon à quelques exceptions près : j’ai accepté un curry carné offert par nos voisins de camping mais c’est parce qu’il était gratuit et allait être jeté (la priorité d’un backpacker fauché étant avant tout la gratuité, je ne pouvais faire autrement évidemment ;))  
Heureusement, leur penchant healthy et le fait de cuisiner souvent m’a permis de satisfaire mes principes végétariens : grand choix de produits frais cultivés localement, nous étions en pleine saison des mangues et avocat, une véritable bénédiction pour moi ! Sinon, en terme de spécialités nous avons goûté leurs noix de macadamia, le banana bread, les pies, leur carrot cake, les Tim Tam (petits biscuits fourrés et enrobés de chocolat), les Lamington (sorte de génoise moelleuse enrobée de choco et copeaux de noix de coco), les burgers sous toutes leurs formes, vegan et végétarien me concernant (à savoir que même le Burger King propose ici une option veggie!) et une véritable petite tuerie que l’on ne trouve qu’ici (je veux dire à l’endroit même où je l’ai dégustée) : la Daintree Forest ice cream. Du nom des ingrédients de la forêt dans lequel la plupart des arômes y sont cueillis. Plus qu’à essayer de reproduire ça une fois rentré, c’était vraiment excellent et tellement bien équilibré !
Voilà pour ce qui est des goûts qui m’ont marqués, pour ce qui est de la boisson, JP vous parlera des bières dégustées à l’occasion (et des boutiques drive dédiés) Pour ma part, j’ai goûté quelques vins australiens et cet aperçu m’a bien plu. Petite fantaisie : la découverte du vin de mangue qui, m’a foi, est un produit assez surprenant et réussi !

– Tant que l’on est dans la rubrique de ce que j’ai aimé, petit aparté sur 2 villes qui m’ont bien plu : Brisbane et Sydney.

La première grâce à l’énergie qu’elle dégage et l’animation de ses quartiers : the rocks, Darling Harbour, l’Opéra, Bondi Beach, Watson Bay, Manly (à une demi heure de ferry depuis Circular Quay) etc… Mais aussi grâce à ses endroits plus sauvage : de très jolis espaces de verdures (Chinese Garden of Friendship, Royal Botanical Garden) et des plages (la coastwalk entre Bondi Beach et Coogee est vraiment sympa à traverser) sans oublier le feu d’artifice de la nouvelle année qui est, comment dire… démesuré !

Pour ce qui est de Brisbane, j’y ai aimé l’aspect plus “réduit” et moins peuplé avec un réel engouement pour l’ambiance qui y règne. Les gens, les quartiers, le climat, la gratuité du lagon bord de rive et des bateaux pour traverser… tout y était assez sympa. Le genre de ville où l’on se verrait bien habiter quoi… 🙂

Et dernier petit coup de cœur (après je m’arrête là) : Noosa ! Charmante station balnéaire aux multiples spots pour surfer et à l’ambiance typique bord de mer : petites boutiques, restos et maillots de bain en guise de costume journalier. Idéal pour y passer des heures à flâner.

Et parce que oui, l’Australie a de nombreux bons côtés mais aussi quelques mauvais, j’oublierai :

– La faune parfois hostile : Les énormes araignées (auxquelles finalement nous n’avons pas vraiment été confrontés), les méduses qui représente un réel danger (2 d’entre elles sont potentiellement mortelles tout de même) et qui nous auront empêchées de nous baigner à plusieurs reprises, de même pour les crocodiles (vous pouvez vous balader en bord de mer mais pas à moins de 5m du bord… ok super 👍), les guêpes (nous avons découvert un nid lors de nos travaux de wwoofing, heureusement pas très grand et que notre hôte a vite fait d’irradier à coup de fumée), les fourmis aussi mais honnêtement, les animaux les plus chiants ici sont les moustiques (comme partout en fait) et les mouches hyper relou qui soient reviennent à la charge sans cesse pour vous piquer, soit essaient de se faire avaler en rôdant autour de votre bouche (ou de votre nez) !!!
– Les nombreux kangourous morts sur les bords de route et la possibilité qu’ils traversent n’importe quand (il paraît que les phares les attirent… des bestiaux intelligent on dirait :/)
– Les restos plutôt chers
– Leur accent parfois réellement incompréhensible (handicapant lors de notre premier wwoofing :/)
– Le climat tropical du nord du pays qui peut passer de pluies diluviennes à hammam géant en quelques heures seulement : c’est très aléatoire et globalement étouffant !
– Tout aussi aléatoire la couverture réseau et wifi, ne me demandez pas comment ça marche ici je n’ai toujours pas compris. Tout ce que j’ai retenu c’est : ne comptez pas dessus ! Surprenant pour un pays aussi grand (mais avec peu d’habitants finalement)
– Le tarif très élevé des PV routiers (un excès de vitesse, même très léger, peut vous coûter près de $150 aisément… bref autant rester prudent !) Il en va de même pour le stationnement 😦
– Les transports en commun à Sydney : super réseau mais pas donné (et qui a failli nous faire rater le feu d’artifice de nouvel an à cause de son manque de fiabilité)
– Le plastique très présent (autour des fruits et légumes par exemple : déprimant)

Voilà pour ce que j’ai retenu et noté. J’ai certainement oublié quelques petites choses mais ça donne déjà un aperçu de ce que nous avons vus, vécus et appréciés (ou pas)

Globalement, c’est un pays dans lequel nous nous sommes vite sentis à l’aise et intégrés (surement du au nombre de backpackers et d‘étrangers) et dans lequel j’aimerais vraiment retourner ne serait ce que pour voir l’autre côté désormais ! L’avenir nous dira si j’aurais un jour cette opportunité…

En attendant, le voyage continue…

IMG_3016

Ego
Globe trotteuse
à l’appétit immodéré

*Aussie = Australien

Enseignement du jour

“Qui a l’habitude de voyager… sait qu’il arrive toujours un moment où il faut partir.”

Paolo Coelho


One thought on “L’Australie : “No worries” !

  1. I’ll have to brush up on my French to understand a little more of your travels but it is looking like a good trip, glad you enjoyed your time with us cheers mates she’ll be right and safe travels Ray and Judy

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s