Singapour : Clean & Green

Autre pays, autre expérience, nos 4 jours à Singapour ont été radicalement différent de nos 10 jours précédents !

Arrivés en ville et de nouveau piétons (en Malaisie nous disposions d’une voiture de location) nous partons pour une full immersion urbaine de 4 jours : “Welcome to Singapore !”

Alors déjà premier bon plan : durant cette période nous serons hébergés par une collègue Decathlonienne : Jodhi. Chinoise d’origine, elle a vécu en France pendant plusieurs années en bossant à Campus (normal à dire vrai ;)) et vit aujourd’hui à Singapour depuis plus de 4 ans. Du coup, en plus de son super appartement, nous profitons de toutes ces bonnes idées et de son français presque parfait. Nous vivons donc une expérience plus que confort puisque c’est chacun sa chambre et piscine à volonté !

Une fois encore nous découvrons ici les joies des food courts locaux : ambiance garantie et prix mini (pour Singapour c’est suffisamment rare pour être souligné) et qui plus est, avec un choix de mets plus que varié : ça va de l’indien au chinois en passant par le japonais… Même les végétariens ont très souvent droit à leur stand dédié ! Mais le meilleur souvenir que nous garderons (le plus improbable aussi) sera le pot au feu home-made cuisiné par Jodhi : Une petite tuerie qui, après des mois de régime riz -et une belle session de badminton- nous parvient avec une certaine délectation (je vous vois venir mais non : je n’ai pas touché à l’énorme pièce de viande dedans, conviction quand tu nous tiens !) On aura vraiment passé de grands moments là-bas 🙂

Ça c’est pour la partie conviviale et food mais Singapour c’est aussi et surtout, une ville tournée vers l’avenir, innovante et branchée green. Aussi, nous avons eu la chance d’assister à une visite gratuite et guidée sur la gestion de l’eau et des déchets de la ville au Marina barrage (ils sont vraiment très en avance sur le sujet), la joie de gambader dans le jardin botanique mais aussi en pleine forêt -ou presque- au Mac Ritchie Reservoir (sorte d’énorme poumon vert en pleine ville de 14 hectares) et le privilège de visiter Garden By The Bay ! Incroyable projet que ce dernier avec ses 2 immenses serres remplies d’orchidées et autres plantes venues des tropiques ainsi que son jardin aux “arbres” intelligents et connectés qui fournissent climatisation à certains bâtiments et alimentent en énergie solaire, chaque soir, le spectacle son et lumières

Nous avons d’ailleurs assisté à ce show tout comme celui du Marina Bay Sands (music light AND water show SVP!) car Singapour a beau être très “développement durable” friendly, elle n’en reste pas moins une grosse cité moderne aux attractions parfois bien futiles (mais, on ne va pas le nier, que nous avons aussi apprécié!) D’ailleurs en parlant d’attractions, une île entière est dédiée à cela, il s’agit de l’île de Sentosa : sorte de grande plaine de jeux de moins de 5km2 où vous trouverez un zoo, Universal Studio, mais aussi un aquarium, un simulateur de vol, de vagues (pour surfer), des cinémas, des plages et même des tyroliennes ou des luges pour ceux qui aiment glisser…

Bref, une ville aux sacrés paradoxes tout de même, mais résolument prête à entamer une transition pour préserver au mieux notre planète.

Du coup, ce que j’en retiendrai :

Son côté multiculturel : Les gens viennent de partout ce qui brouille parfois les pistes quand à l’identité de cette cité mais qui en fait tout son charme également. Il y a une telle diversité de cultures, de nationalités, de religions… c’est impressionnant !

La végétation et le fait qu’ils aient réussi à préserver autant d’espaces verts au sein même de la ville : une  vraie prouesse au vue de la densité de population : Botanic Garden, Garden By The Bay, Mac Ritchie Reservoir… autant de lieux où se promener sans être dérangé, et pourtant si près de l’agitation de la cité !

IMG_8084

La possibilité de tout faire à pied, ou en transport (bus, metro, vélo, voire trottinette à dispo), bref, pas forcément besoin d’être véhiculé

Les différentes facettes de la ville grâce à la variété de ses quartiers : Chinatown, Little India, Old Town, Tanjong Pagar, Tiong Bahru… et leur animation night & day !

Les marchés

Garden by the bay

Les shop houses : Maisons traditionnelles de Singapour, parfois centenaires, reconverties en magasin où ça vaut le coup de faire un tour !

Les food court et leurs cuisines du monde. Mention spéciale pour le “Old Airport Road” et la diversité incroyable des plats proposés et le “Lau Pa Sat” dont la structure et les grosses horloges lui donnent un réel charme désuet.

L’organisation et la propreté : Un peu comme au Japon, tout est bien pensé, clean et indiqué.

Leurs engagements et innovations en terme de développement durable.
– Exemples de leur gestion de l’eau avec la Marina barrage ou le concept “Newater” visant à filtrer les eaux domestiques pour les rendre réutilisables (voire potable).
– Leur gestion des déchets : un système de gestion des déchets électroniques devrait être mis en place d’ici 2021.
– Leurs campagnes anti plastic bags…

Les HDB, sorte de HLM locaux (en plus luxe), à l’architecture variable et pratique, donc plutôt moche ;). Sauf qu’à force de les regarder, et de voir la vie animée dans ces derniers, on finit par être attendri par ces bâtiments ressemblant à des légos géants !.

Leurs machine à jus d’orange frais

Et niveau food alors ? Influencée par plusieurs parties de l’Asie mais assez proche de ce que nous avons pu goûter en Malaisie ou Indonésie, voici les spécialités que nous n’avons vues nul part ailleurs qu’ici : Carrot cake black and/or white, alors rien à voir avec le gâteau anglais, il s’agit d’un plat salé réalisé à base de gâteau de radis (farine de riz cuite, eau et radis blanc en morceaux), frit avec des œufs, oignons et radis confit. C’est franchement gras mais délicieux ! Le murtabak (quoi qu’il y en avait en Malaisie aussi) mais plus populaire ici, sorte de galette d’œuf farcie de légumes -parfois viande- et sauce curry et beaucoup de brochettes satay aussi.

(et oui vous remarquerez peut-être que j’ai mangé une selle de vélo aussi … ahhh l’Asie :))

Ce que j’oublierai

Les prix globalement assez élevés

Le côté “Big Brother” de la cité avec des caméras partout pour vous épier !

Ajoutez à cela les nombreux panneaux répressifs mentionnant les amendes que vous risquez si vous comptez frauder (no fishing :3000$, no smoking : 500$, no good & drink on the metro : 500$) et vous aurez l’impression de vivre dans une ville du future bien fliquée…

Le climat pour le moins étouffant (80% d’humidité – Ressenti 40° lorsque nous y étions) = Sorte de hammam géant

La moins grande proximité entre les gens. Plus d’individualisme, moins de communautés (moins de sourires aussi du coup) Je dois dire que nous n’étions plus habitués :/

EgoIMG_3016

 

 

Enseignement du jour

La beauté naît du regard de l’homme, mais le regard de l’homme naît de la nature.

Hubert Reeves


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s